top of page
  • Photo du rédacteurCéline Lemasson

L'ICV - LI (Intégration du Cycle de Vie - Lifespan Intégration)


L’ICV incite votre psychisme à se guérir lui-même. Cette thérapie est classée dans les thérapies psycho-corporelles car elle prend en compte les pensées, les émotions, les sensations physiques, ce qui permet de libérer ce qui est nécessaire pour se sentir mieux.  


Indications

2 possibilités :

Permettre l’intégration d’un événement traumatique spécifique (ex: un décès, une maladie, une agression, un accident de la route, etc). Dans ce cas, l'ICV est intégrée dans un travail thérapeutique plus classique.

Permettre d’intégrer votre histoire de vie dans sa globalité et par là même à vous sentir en sécurité à l’intérieur de vous-même.

Concrètement, elle va agir sur :

- La dépression ou la tendance dépressive

- Les troubles anxieux (par exemple la confiance en soi, le trop d'anticipation, le besoin de contrôle, la croyance d'incapacité)

- Les traumatismes, négligences, carences affectives pendant l'enfance

- Les troubles de l'attachement (ex: peur de l'abandon, jalousie, isolement ou auto-exclusion)

Dans ce cas, les séances sont principalement sur un modèle ICV, avec ponctuellement des séances plus classiques.


Objectifs

  • Une meilleure régulation des émotions (stabilité émotionnelle)

  • L'amélioration de l'estime de soi

  • Une modification d'une habitude comportementale précoce

  • La réparation d'un traumatisme ou de souvenirs douloureux

  • Le renforcement de la base de sécurité interne

  • La réparation des ruptures de l'attachement et de blessures affectives précoces Et ce, en profondeur: on ne le sait pas que dans la tête, on le sent à l'intérieur de soi.


Déroulement

  • De la thérapie basée sur l'ICV :

1. Phase d’accueil : recueil des informations sur ce que vous voulez me dire de votre histoire, de vos difficultés actuelles, de votre situation de vie. Explication du fonctionnement de l'ICV.

2. Choix du plan de traitement : thérapie ICV ciblée sur des évènements précis ou thérapie ciblée pour un travail en profondeur.

3. Elaboration de votre ligne du temps: en partant du début de vie, ou de l'événement traumatique selon le cas, jusqu'à aujourd’hui. (nous partons des souvenirs que vous avez, celle-ci se complète au fur et à mesure).

4. Thérapie ICV : lecture plusieurs fois de suite de la ligne du temps et entre chaque passage, pause pour échanger sur vos ressentis et pensées.

  • De la séance en ICV:

La séance débute avec une quinzaine de minutes sur le vécu de la dernière séance, ce qui s’est passé depuis. Puis choix du protocole et réalisation de la lecture de la ligne du temps.


Spécificités

  • Durée de la thérapie

Elle varie en fonction de votre demande. Elle peut être de quelques semaines à quelques années.

  • Fréquence pour une thérapie basée sur l'ICV

  Sa principale obligation est de nécessiter une fréquence régulière des séances. L’idéal est de ne pas dépasser 15 jours/3 semaines entre chaque séance, au risque de perdre du travail accompli. Si cela n'est pas possible, nous partons alors sur une thérapie qui n'est pas exclusivement ICV.

  • La durée d’une séance, pour une thérapie basée sur l'ICV

Celle-ci est maximum de 1h15. (pour certaines séances ciblées, cela peut durer 1h30).


Historique - bases théoriques

Créée aux États-Unis en 2002 par Peggy Pace, psychothérapeute. Depuis, l’ICV se développe aux USA, au Canada et en Europe de l’Ouest.

Cette thérapie a la particularité de se baser sur un référentiel théorique qui a fait ses preuves et est constamment en recherche:

- Théorie poly-vagale (Porges) et fenêtre de tolérance (Siegel et Ogden)

- Théorie de l’attachement (Bowlby)

Ainsi que sur les derniers apports des neurosciences (Siegel, Loi de Hebb).

Pour synthétiser, cette thérapie permet de reconnecter le corps et l’esprit grâce à la plasticité du cerveau en créant des circuits neuronaux plus performants, qui permette au psychisme de faire comprendre que certes l’épreuve de vie a existé, mais que depuis le temps a passé, et que des ressources intérieures sont à disposition pour bien vivre dans son présent.  Cela permet d’obtenir un « soi central » solide, ancré dans le présent.


Cette approche est exclusivement enseignée à des psychologues ou psychothérapeutes, titulaires d'un diplôme et avec un numéro ADELI.






32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Thérapie des schémas

Il existe à peu près 400 approches de thérapies… et généralement un psychologue va en utiliser environ 4. Pour ma part, la thérapie des schémas et l’ICV sont les approches qu'à ce jour, j'utilise part

Oser consulter...

Bien que cela soit de plus en plus accepté, il n'est pas toujours simple de franchir la porte du bureau d'un psychologue, tant le soutien psychologique peut être associé à une pathologie comme la foli

Comments


bottom of page